Walid Mabrouk un talent français

Walid Mabrouk un talent français

Jeune talent français de vingt-trois ans, Walid Mabrouk est un consultant qui travaille avec le Journal général de l’Europe dans le domaine de commerce international et les actualités politiques européennes. En collaboration avec la Commission européenne et de certains organismes politiques, il participe à la mise en place un paquet appelé Fit for 55.

Qui est Walid Mabrouk ?

Âgé de vingt-trois ans, Walid Mabrouk est un jeune consultant dans le domaine du commerce international. Spécialisé dans le conseil et l’accompagnement des thématiques liées au commerce international, il opère dans un axe de développement au service des professionnels et des particuliers. Il fut consultant auprès de Valeo qui est une grande entreprise française d’équipementier automobile mondial. En tant que consultant auprès de Valeo, il disposait d’une équipe qui élaborait pour des entreprises des sujets stratégiques. Comme des sujets sur les projets de Smart City and Smart Mobility pour le Moyen-Orient. Plus tard, il va se spécialiser auprès du célèbre journal général d’Europe. Après sa spécialisation, il va travailler avec le journal général de l’Europe en tant que chef de projet junior en intelligence stratégique et économique. En collaboration avec le conseil européen, le parlement européen et la Commission européenne Walid Mabrouk va participer à produire le Fit for 55. Le Fit for 55: the core pillars of our transport proposals By Adina Vălean, European Commissioner for Transport qui est une liste de douze propositions législatives. 

Qu’est-ce que le Fit for 55 ?

Publié par la Commission européenne le 14 juillet 2021, le Fit for 55 est une liste de douze législatives européennes le plus ambitieuse en matière de politique environnementale. Elle vise à proposer des actions concrètes pour atteindre les objectifs de l’Union européenne et à réduire des émissions de gaz à effet de serre d’au moins de 55 % d’ici 2030. C’est aussi un outil de projection pour la commission géopolitique pour lutter contre le changement climatique.

Les propositions de la Commission européenne pour le paquet Fit for 55

Pour le paquet Fit for 55, la Commission européenne à plusieurs propositions :

Une révision du système d’échange de quotas d’émission de l’Union

Il s’agit d’un système qui fixe un prix à l’émission de chaque tonne de carbone pour environ dix mille installations affiliées aux industries manufacturières. Dans le cadre de Fit for 55, la commission européen vise à ajuster le plafond au nouvel objectif de l’UE, de réduire les émissions de 55 %. Elle a aussi pour objectif de supprimer progressivement les exemptions accordées aux secteurs de l’aviation, d’inclure l’industrie du transport maritime dans le système.

Proposition d’un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières est un complément au système d’échange de quotas d’émission de l’union. Ceci dans le but d’éviter que la réduction des émissions au sein de l’Union, ne soit neutralisée par la délocalisation d’installation polluante à l’extérieur de l’UE. De plus, les importations électriques devraient également être incluses dans le périmètre du mécanisme d’ajustement carbone aux frontières.

Une révision de la directive sur les énergies renouvelables et de la directive sur la taxation de l’énergie

La directive sur les énergies renouvelables a été adoptée pour la première fois en 2009, elle avait pour objectif d’atteindre 20 % de la consommation énergétique de l’union produite à partir d’énergies renouvelables en 2020. Cette nouvelle directive vise un nouvel objectif de 32 % d’énergie renouvelable d’ici à 2030. La directive sur la taxation de l’énergie fait l’objet d’une importante révision qui vise à élever les niveaux de taxation sur une multitude de combustibles fossiles. 

La réduction de l’empreinte environnementale de l’aviation et du transport maritime

Cette proposition vise à favoriser l’usage de biocarburant avancé et de carburants de synthèse dans les secteurs aéronautiques. La Commission européenne propose également l’introduction d’un mandat de mélange dans le but d’imposer une part minimale de 5 % de biocarburants à utiliser par les compagnies aériennes d’ici 2030.

Conclusion 

Mabrouk Walid est un jeune talentueux. Ses idées innovatrices et stratégiques ont vite fait de lui un talent dans le commerce international.